Quelles sont les contre-indications de l’épilation au laser ?

Le docteur Germain applique un protocole qui sécurise la séance en amont :

 

 

Il vous demandera également de l'informer en cas d'exposition au soleil de la zone à épiler avant la séance ainsi que sur vos éventuels traitements médicamenteux (pilule, aspirine, roaccutane…).

 

Le docteur Germain rappelle également les consignes de sécurité après la séance :

 

Que ressent-on ?

Le patient porte des lunettes de protection oculaire. Un gel conducteur (type gel d'échographie) est appliqué sur la zone à traiter afin de protéger l'épiderme et permettre de conduire le faisceau laser afin d'atteindre le follicule pileux. La zone doit être propre et préalablement rasée 24h avant la séance.

 

Au passage du laser, une sensation de picotement, de coup d'élastique ou de brûlure très brève peut être ressentie. La rougeur et le gonflement peuvent survenir quelques heures après la séance voire même 24h après la séance. Rarement on peut observer des croûtelles ou des cloques qui se résorbent rapidement avec un traitement adapté (pommade cicatrisante). Des taches brunes ou blanches peuvent également survenir mais tout rentre dans l'ordre en quelques semaines ou mois.

Fréquence des séances d'épilation définitive au laser

Le temps du traitement et son efficacité peuvent varier d'une personne à une autre.

 

Chaque personne présente des types de peaux et de poils différents. Selon que l'on est un homme ou une femme, avec un phototype plus ou moins foncé, suivant la zone et la piloisité mais en aussi en fonction de l'âge et du statut hormonal, le nombre des séances va varier.

 

Au fil des séances, l'épilation devient progressivement permanente. Il faut compter en moyenne 12 à 15 mois pour traiter une zone entière (les aisselles ou les demi-jambes, par exemple), à raison de 5 à 8 séances par zone, et d'une séance toutes les 8 semaines environ.

Nos recommandations

> Avant l'épilation laser

Pour aborder votre séance dans les meilleures conditions de confort, il est nécessaire :

 

> Après l'épilation laser

Effets secondaires possibles

Contre-indications au traitement

En savoir plus sur la physiologie du poil : synthèse scientifique

> > Qu'est-ce que le poil ?

Pour pouvoir l'éliminer, il faut connaître la physiologie du poil.

> > La physiologie de la pousse du poil et le cycle pilaire

Pour mieux comprendre le fonctionnement de l'épilation définitive, il est important de s'y intéresser. Le cycle pilaire est primordial dans le processus d'épilation laser car il conditionne son efficacité et le rythme des séances.

> > Les paramètres de variation de la pousse du poil

Nous ne sommes pas égaux devant la pilosité et donc devant l'épilation. Découvrez pourquoi.

Contre-indications de l'épilation laser | Dr Germain Toulouse