A fleur de peau...

La peau est le plus grand organe du corps, aussi indispensable que d'autres organes principaux du corps. Elle reflète souvent la santé du corps entier : un beau teint et une peau de corps douce et lisse témoignent d’une bonne hygiène de vie.

 

Avec l’âge, l’épaisseur de la peau diminue et perd de son élasticité. C’est la manifestation la plus frappante du vieillissement de la peau.

 

On distingue deux processus majeurs dans ce vieillissement :

 

  • Le vieillissement chronologique dû au changement de sa structure et de sa fonction : la peau devient sèche et mince avec l’apparition de fines rides, et un changement de pigmentation avec l’apparition des taches de vieillesse (les fameuses fleurs de cimetières et autres taches de léopard).

 

  • Le photo vieillissement résultant de l’exposition excessive aux rayons UV du soleil : les fibres de collagène et d’élastine se réduisent, durcissent et cassent. Les radicaux libres prolifèrent.

Autres facteurs accélérant le vieillissement de la peau

Le tabac qui engendre un teint gris et terne et augmente la rétention de sébum dans la peau, source d'acné.

 

Le vieillissement hormonal, en particulier chez la femme ménopausée.

 

Une alimentation pauvre en anti-radicalaires et acides gras essentiels.

Les étapes du vieillissement

Elles suivent une trajectoire parfaitement identifiée qu'il est désormais possible d'infléchir grâce à la médecine esthétique.

 

Vers 30 ans

Les glandes sudoripares et les glandes sébacées sont moins productives, résultat la peau devient plus sèche.

Le derme commence à perdre son collagène et son élasticité.

Résultat, les marques répétées finissent par rester visibles à des endroits précis : le front, autour des yeux.

Certains plis commencent à s’approfondir comme le sillon nasogénien qui va du nez au coin de la bouche.

 

Vers 40 ans

Le teint devient plus pâle, moins rayonnant en raison de la diminution des mélanocytes, cellules responsables de la pigmentation de la peau.

Le derme et la couche de graisse commencent à s’amincir. La peau devient plus fragile

Les rides d’expression apparaissent sur le front, autour des yeux (les pattes d’oie).

 

Vers 50 ans

Le processus s’accélère : on observe une augmentation du nombre des taches, des plis de la bouche, du double menton entre autres.

L’ensemble du corps devient moins ferme mais certaines parties sont nettement plus atteintes : contour des yeux, celui de la bouche, le menton, la nuque et le cou, le décolleté, les seins et les bras.

 

Vers 60 ans

Tous les signes de l’âge s’accentuent.

La peau devient de plus en plus fine et flasque.

L’ovale du visage est moins harmonieux.

La sécheresse cutanée et la pigmentation irrégulière apparaissent.

 

A 80 ans, la peau a perdu 30% de son épaisseur par rapport à celle de 18 ans.

La rapidité avec laquelle ce processus se déroule dépend, dans un premier temps, de l'hérédité et, dans un deuxième temps, du mode de vie. Mais, il existe des moyens de le rendre plus harmonieux et de le ralentir.

Les étapes et les facteurs du vieillissement de la peau à Toulouse