Information sur la Toxine Botulique ou Botox®

Le Botox permet de lutter contre les légères rides d’expression : rides du lion (entre les sourcils) de la patte d’oie (coins des yeux) et du front. Le Botox est également une indication non négligeable pour le traitement de la transpiration excessive.

Qu'est-ce- que la Toxine Botulique ?

Plus connue du grand public sous le nom commercial de Botox, la toxine botulique de type A est une protéine purifiée que l’on injecte dans les muscles superficiels du visage où l’on localise des rides. Cette protéine a pour effet de bloquer la libération d’une substance chimique responsable de la contraction du muscle. D’abord utilisée dans le traitement du strabisme et du blépharospasme (fermeture involontaire des paupières), cette toxine est utilisée depuis 1989 dans le traitement des rides. Arrivée en France en 2003, le Botox est utilisé en esthétique pour donner aux zones injectées un aspect plus détendu, plus lisse, comme après une bonne nuit de sommeil.

 

Aujourd’hui, les revues scientifiques confirment également l'intérêt des injections de botox sous les aisselles pour le traitement de la transpiration excessive, autrement appelé l'hyperhidrose axillaire.

Les zones de traitements

Injecté en très faible quantité directement dans les muscles spécifiques, le Botox permet de relâcher les muscles, faire disparaître les rides d’expression et obtenir un effet lifting sans avoir recours à une intervention chirurgicale, sans cicatrice. La toxine botulique concerne le haut du visage. Les principales zones concernées sont :

 

  • les rides frontales horizontales,
  • les rides inter-sourcilières (rides du lion ou rides de la glabelle),
  • les pattes d’oie,
  • les rides du fumeur,
  • les commissures des lèvres.

 

Zones d'injection de Botox pour le visage
Zones d'injection de Botox pour le visage

Résultat attendu : Le but visé doit être, avant tout, l'harmonie générale des formes et l'aspect naturel du visage. L’effet rajeunissant est rapide et quelquefois spectaculaire. Les effets sont temporaires de 4 à 8 mois, mais l’expérience montre qu’au fil des années, la durée d’action de la toxine s’allonge. On procède alors à des injections plus espacées.

 

Dans le traitement de la transpiration excessive, lorsque celle-ci est excessive, l’injection d'une dose de botox dans chaque aisselle, permet de stopper la transpiration axillaire.

 

Contrairement à l’acide hyaluronique qui est injecté dans la ride, le Botox est injectée dans le muscle. L’intervention, quasi indolore, est réalisée en quelques minutes sans anesthésie. Les injections sont faites avec une aiguille fine. Pour les rides du lion, on pratique 3 ou 5 injections en V entre les sourcils et au dessus de la tête du sourcil. Pour les rides frontales horizontales, on injecte 4 à 6 points (régulièrement disposés sur le front). Si nécessaire, on peut prévoir une piqûre au niveau de la queue du sourcil. Pour les pattes d’oie, 1 à 3 points en dehors de l’oeil en descendant vers les pommettes.

 

Les résultats durent entre 4 et 6 mois, Leur durée augmente après plusieurs injections. Ils sont réversibles. Ce traitement peut être associé avec toutes les autres techniques faciales : les peelings ou le mésolift par exemple.

Pour qui et à quel âge ?

Il n'existe pas de règle. Par exemple, certaines personnes froncent des sourcils très jeunes, ce qui peut leur donner un air soucieux. C'est pourquoi elles recourent à cette technique dès l'âge de 25-30 ans. Il faut savoir que plus la ride est déjà formée, plus il est difficile de l'atténuer ou de la faire disparaître. L’injection précoce de botox en petites doses permet d’abandonner ces mimiques qui donnent l’air fatigué et d’éviter la cassure du derme, à l’origine de ces rides. L'injection de botox peut aussi corriger dès 20 ans certains petits défauts : relever la queue d’un sourcil qui a tendance à tomber, ouvrir le regard ou étirer en amande un œil rond. Injectée sur des points très précis, elle réveille le visage et le fait gagner en harmonie, sans le figer.

Produits employés

Il existe plusieurs types de Clostridium botulinum qui diffèrent selon les propriétés antigéniques qu’elles produisent. On en distingue 7 (A, B, C, D, E, F, G). La toxine botulique (Botox®) utilisée en esthétique est la toxine botulique de type A ou BTX-A commercialisée sous le nom de Botox® et de Vistabel® par le laboratoire Allergan et sous le nom de Dysport® par le laboratoire Ipsen-Biotech. Vistabel® est autorisé sur le marché, pour la correction des rides et de l'hyperhidrose (transpiration excessive). Le Botox® et le Dysport® sont les spécialités, utilisées dans différentes indications médicales : (ophtalmologie, neurologie, otorhinolaryngologie), qui bénéficient de la même ancienneté et donc du même recul. L’Azzalure®, plus récent, dérivé du Dysport ®, commercialisé par le laboratoire Galderma, est plus indiqué chez l’homme, les peaux matures ainsi que pour les rides du front. Enfin, dernier arrivé, le Bocouture®, lancé par les laboratoires Merz Pharma, dont la particularité est la stabilité à température ambiante.

Comment se déroule la séance ?

Elle dure une vingtaine de minute. Le Docteur Germain procède, dans un premier temps, à une analyse du visage au repos et en dynamique pour définir les muscles qu’il faut détendre et sélectionner les points d’injections. Les injections sont réalisées à l’aide d’une aiguille très fine, dite « canule », aiguille à bout rond qui diminue considérablement le risque des bleus. Pour obtenir un bon résultat, les injections se font en profondeur. Selon la localisation, une crème anesthésiante peut être prescrite avant la séance.

Quels sont les bienfaits du Botox ?

Les injections de Botox permettent d’obtenir un effet liftant sur le visage sans avoir à passer par la chirurgie esthétique, ce qui signifie ni anesthésie générale, ni hospitalisation. Le Botox a un effet tenseur presque immédiat sur les rides et ridules, et promet des résultats assez spectaculaires : un rajeunissement visible du regard et du front au bout d‘une semaine seulement.

Contre-indications

Les patients atteints de myasthénie ou de sclérose latérale amyotrophique, les femme enceintes ou allaitant.

Tarifs

Le prix des injections d'acide hyaluronique varie suivant la localisation du traitement et le nombre d'ampoules utilisées. Pour en savoir plus visitez notre page tarifs.

Voir les tarifs
Le botox à Toulouse pour le traitement des rides Dr Germain