Epilation laser : physiologie de la pousse de poil

Chaque unité fonctionnelle du poil nécessite un environnement vasculaire, hormonal métabolique favorable, qui lui est propre afin de bien fonctionner. Un déséquilibre à quelque niveau que ce soit provoque l'arrêt de la pousse et donc une altération de la qualité du poil ou une chute. La dynamique pilaire, qui est une succession de trois phases est donc un équilibre permanent entre pousse et chute.

 

Schématiquement, la phase anagène peut être divisée en anagène précoce et anagène tardive. Les facteurs qui enclenchent la phase anagène précoce reste obscurs. Les cellules situées au fond du bulbe télogène précédent, subissent brutalement une réactivation mitotique intense, soit par auto-programmation génétique, soit par élimination des substances inhibitrices intracellulaire commencée au moment de la séparation de la papille, soit les deux. Puis les cellules migrent pour coiffer la papille restée en place, au contact de laquelle la multiplication cellulaire est encore accrue et se différencie pour donner les différentes zones fonctionnelles déjà décrites. Le poil pousse et entame la phase anagène tardive, phase de croissance longitudinale et transversale marquée par des phénomènes de kératinisation successive pendant 3 ans environ. Puis brutalement, les mitoses des cellules matricielles juxtapapillaires s'arrêtent certainement par accumulation d'AMP Cyclique grâce à l'adényl cyclase membranaire.

 

Les actions intracellulaires de l'AMPC sont régulées par 5 systèmes enzymatiques que nous ne détaillerons pas. Toutes ces réactions biochimiques ont un support indispensable : la coenzyme A, et un moteur commun : le cycle de Krebs, l'ensemble ayant un environnement vasculaire, hormonal, métabolique local, équilibré pour fonctionner. Toutes ces molécules cytoplasmiques sont regroupées sont le nom de chalone. L'hypothèse actuelle est la suivante : un bulbe arraché ou décollé de sa papille permet la libération à la fois de l'AMPC et des molécules inhibitrices dans l'espace extra-cellulaire, et donc une réactivation des cellules matricielles concernées. Dans tous les cas, l'arrêt des mitoses qu'il soit physiologique ou pathologique correspond à une phase de régression, la phase catagène qui dure 3 semaines pendant lesquelles papille et bulbe involuent, jusqu'à la dernière phase du cycle pilaire, dite télogène ou de repos : l'arrêt des mitoses du bulbe est alors total. Le poil et son bulbe entament alors une progression vers la surface qui dure 3 mois, jusqu'à leur chute, bien avant laquelle une nouvelle phase anagène a commencé. La pousse du nouveau poil s'entame bien avant celle du précédent, ce qui explique que les follicules sont souvent occupés par 2, voire 3 cheveux.

Le cycle pilaire

schéma du cycle pilaire

 

Le cycle pilaire

schéma du cycle pilaire
schéma du cycle pilaire

Schéma du cycle pilaire

Chaque poil passe par 3 phases successives :

La phase de croissance ou anagène

La phase de croissance, au cours de laquelle le poil croît de façon continue, est caractérisée par une intense activité mitotique avec kératinisation dans le bulbe bien vascularisé. La vitesse de croissance capillaire est d'environ 0,35mm par jour.

90 à 95% des poils des adultes sont en phase anagène d'une durée de 3 ans jusqu'à 7 ans pour chaque poil.

La phase de transition ou phase catagène

Les mitoses s'arrêtent brutalement et les follicules involuent progressivement avec remontée du bulbe vers la surface. 1% en phase catagène pendant 2 à 3 semaines.

La phase de repos ou phase télogène

La kératinisation est complète, le poil mort, maintenu par son extrémité inférieure élargie en club de golf, reste sur place ; il ne tombera que délogé par la repousse d'un nouveau poil lors de la reviviscence du follicule au début du cycle suivant. 4% en phase télogène les 2 à 4 mois suivants.

Ces cycles débutent dès le 5ème et demi mois de la vie fœtale, les poils commenceront à tomber à partir du 7ième mois et ensuite toute la vie. La pousse des poils varie en fonction des saisons et de l'âge. Non coupés ils dépassent rarement 1 mètre.

La pousse du poil et le cycle pilaire par le Dr Germain