La mésothérapie anti-douleur

Le Docteur Germain mésothérapeute à Toulouse, utilise également les techniques de mésothérapie pour soigner les douleurs des os et des muscles. Cette technique s'applique particulièrement bien pour soigner les sportifs (médecine du sport).

 

Elément incontournable dans la relation patient / médecin, la douleur est un aspect de la pathologie difficile à appréhender. La mésothérapie apporte des réponses intéressantes dans sa meilleure prise en charge.

La mésothérapie est une technique thérapeutique sans risque et efficace dans le traitement de nombreuses douleurs articulaires, osseuses, musculaires, tendineuses et lombaires. Développée dans les années 1950 par un Français, le docteur Pistor, elle repose essentiellement sur les possibilités du derme à stocker des médicaments à très faible dose et à les restituer progressivement se comportant en quelque sorte comme un réservoir de rediffusion à effet prolongé.

Cette technique a été validée en 2001 par l’ANAES (Agence Nationale d'Accréditation et d'Évaluation en Santé) dans le traitement de la douleur.

Qu'est-ce que la mésothérapie anti-douleur ?

La mésothérapie anti-douleur a pour objectif de traiter localement les douleurs aigües ou chroniques :

 

  • Lombalgies, tendinites, sciatalgies, migraines…
  • Fibromyalgies, algoneurodystrophies.

 

Elle constitue un traitement complémentaire aux prescriptions médicales d’antalgiques destinées à retrouver le fonctionnement normal de l’appareil locomoteur.

Le traitement anti-douleur

Le praticien n’est pas là uniquement pour traiter une pathologie mais pour traiter le patient. La douleur est difficile à percevoir et il est impossible de recenser tous les types de douleur mais des grilles d’évaluation en mésothérapie permettent au médecin de mesurer son intensité. La relation patient/ médecin passe par la prise en charge de la douleur comme élément indispensable du confort thérapeutique. À noter que la mésothérapie est pratiquée dans de nombreux centres anti-douleur.

Les principales indications

Les grandes indications de la mésothérapie sont : les tendinites, l’arthrose, le mal de dos, les séquelles douloureuses d’entorse, les maladies de croissance chez l’adolescent, les lésions du cartilage et de l’os, les lésions musculaires...

Les bénéfices

Pour le sportif : en raison de son mode d’injection locale, la mésothérapie permet d’écourter la phase douloureuse et inflammatoire ainsi que le délai de récupération et de reprise sportive. Pour ces raisons, elle jouit d’un réel engouement dans le milieu sportif de haut niveau (INSEP, notamment) et chez le grand public.

 

Pour le patient : c’est une technologie de choix pour les patients présentant une pathologie chronique imposant un traitement continu.

Pour l’un comme pour l’autre : elle présente une excellente sécurité d’emploi en raison des très faibles doses utilisées, de l’injection locale et de la très minime diffusion des principes actifs à l’extérieur de la zone à traiter. Elle réduit les effets secondaires et la toxicité du médicament et limite le recours aux infiltrations de corticoïdes.

En savoir plus

La mésothérapie pour la chute de cheveux
La mésothérapie en médecine esthétique
La mésothérapie cellulite

La méthode

La mésothérapie consiste à injecter sous la peau à l’aide de petites aiguilles, des produits destinés à une action locale, les injections sont sous cutanées peu profondes et multiples et au pourtour de l’articulation. Les produits employés peuvent être des anti inflammatoires, des décontracturants, vasodilatateurs, des vitamines, calcitonines des oligo éléments et des plantes, jamais de cortisone. Selon la pathologie à traiter, l’administration de un d'un ou plusieurs médicaments peut se faire par voie injectable, épidermique, intradermique ou sous-cutanée, locale ou loco-régionale.

 

Les mélanges de médicaments sont microdosés et pharmacologiquement actifs. Leur administration est séquentielle.

Déroulement de la séance

Les injections sont réalisées à la main où à l'aide d'un pistolet injecteur. Les 3 à 4 premières séances sont espacées d'une semaine. Ensuite, les séances sont espacées en fonction du résultat obtenu.

Pour qui ?

À part quelques rares exceptions, tous les patients peuvent bénéficier de la mésothérapie. Comme la mésothérapie reste locale, il n’y a pas de risque d’interaction médicamenteuse, elle est donc particulièrement indiquée pour les patients polymédicamentés.

Mésothérapie : traitement des douleurs des os et muscles à Toulouse